Un archipel des réseaux [ expression empruntée à Mathias Lahiani : lahiani.mathias@gmail.com - http://www.onpassealacte.fr ]


La COP 21 a montré que les acteurs non étatiques [ Grands villes , métropoles et régions du monde - ONGs internationales et société civile ] sont prêts à prendre le relais des Etats, à les soutenir ou à les obliger à tenir leurs engagements .

Le seul obstacle : Ce p...de facteur humain qui depuis des siècles ...nous fait croire que nous sommes en concurrence et qu'il n'y en a pas pour tout le monde !

Pour fédérer tous les écosystèmes autour d’une idée qui nous dépasse et mettre de côté nos égos, l’idée a émergé , il y a quelques mois, de créer un nouveau pays : Positiva . C'est chose faite depuis le 4 décembre 2015 dans le hall de Place to B.

Nous, qui malgré toutes nos bonnes intentions , ne savons pas toujours travailler ensemble , décidons de mettre en avant ce qui  nous rassemble plutôt que ce qui nous divise et, cela tombe bien, parceque lesdéveloppements informatiques récents nous permettent, si nous le souhaitons de faire collaborer sites web et bases de données de tous ces sauveurs de l'humanité sans pour autant les mixer dans une structure unique...

Serait ce la réponse et serons nous capable de créer cet archipel des réseaux ? A chacun de ces conspirateurs positifs de nous le dire !

L'équation et la rencontre peuvent sembler difficile tant les points de vue sont différents ...mais l'expérience vaut le coup d'être tentée pour peu que les individualités et les particularités s'assouplissent .


Parmi les idées à travailler
Propositions de rencontres
Organisations amies
Autres réseaux
Groupes Facebook
Appplications pour mobile Les élections de 2017 seront elles l'occasion de la grande connection entre tous ces réseaux ?
Inventer d'urgence une nouvelle démocratie à la fois écologique et apprenante


Parmi les idées à travailler


Bien sûr ..il y a des concurrences et des territoires mais aussi peut être des débouchés économiques synergiques


Un réseau des acteurs du changement en ligne sans centre
Parmi les objectifs
  • Identifier les complémentarités
  • Aboutir à des liens entre sites web et bases de données
  • Des réunions mensuelles à date fixe style 1er Vendredi du mois pour imaginer des débouchés économiques telles que 

    • Des ebooks en commun
    • Des formations en ligne et en présentiel sous forme de "Cours du soir"
    • Une agence de comm / pub responsable commune qui rémunère les membres participants
    • Créer une structure telle que le RAC ...qui propose de vrais outils numériques partageant , socialement responsables aux grandes ONGs historiques [ Le RAC rassemble des ONGs qui habituellement travaillent sur des thématiques très diverses ...mais qui collaborent sur la thématique climat ...rien n'existe encore pour elles / outils numériques ] , aux Entreprises et aux Collectivités

Les membres actifs payants peuvent remplir une fiche et peuvent la mettre à jour quand ils le souhaitent
Alertes web ...les nouveautés des membres ...rubrique qui sera mise en place à partir de 100 membres
Réponses communes à des appels d'offre , à des campagnes commerciales avec rétribution
Mise en valeur des évènements organisés par les membres
Lancement de campagnes communes [ liste d'email mises en commun ou non avec d'autres membres ]
Annonceurs , actus et flux RSS communs
Participation à des évènements en commun
Campagnes de solidarité , de sensibilisation , mobilisation en commun
Propositions de rencontres

Un film sur les acteurs du changement est en cours ...Lié à une plateforme "archipel des réseaux"

Chaque utilisateur remplit une fiche avec ses coordonnées + centres d'intérêt ...et le site web s'adapte à son profil ...Il peut contacter directement d'autres utilisateurs qui ont les même cenntres d'intérêt que lui
Site web en version Smartphone
Une base de donnée des utilisateurs
Une base de donnée des expériences solutions
Un moteur de recherche renvoyant vers les sites web partenaires qui eux mêmes renvoient vers la pateforme ...des api sur chaque site web partenaire
Du sémantique pour intérrogation par mots clés avec élargissement à une intérrogation sur des mots clés ayant un lien de sens avec le 1er
Analyse des flux de chaque site pour comptabiliser les aspects économiques
Productions communes ayant une valeur économique : Conférences , Organisation d'évènements responsables , E books , Campagnes de comm communes etc..
Un ou plusieurs communnity managers
Une ou plusieurs personnes payées pour rencontrer régulièrement et participer aux évènements des partenaires pour maintenir le lien humain et éviter les tensions conrrentielles

Pour recevoir vos remarques ...échangeons sur Le Binzz de Michel

Organisations amies

Sites web
Emails / Téléphones
Spécificité
24 heures de méditation pour la terre
taopatrice@gmail.com   amichelhdp@gmail.com
06 76 79 65 75 - 06 72 92 35 56
Art , méditation , science ...pour rassembler les esprits et les âmes autour d'un changement de conscience qui nous touche tous ..
Les deux organisateurs principaux imaginent refaire ces 24 heures de méditation à Pâques 2016
Je les connais bien puisque j'ai participé activement à la première édition .Ils pensent proposer sous peu des formations style développement personnel / méditation pleine présence pour les acteurs du changement ...Je m'épuise à leur dire qu'il faudra bien un jour que ces belles âmes connaissent les solutions locales et reproductibles qui émergent ici et là ..et pas seulement autour de Pierre Rabhi
Acteurs du nouveau monde
C'est Mathias Lahiani [  06 66 15 05 55 ] qui les connaît le mieux
De nombreux acteurs du changement, rassemblés autour de Corinne Lepage
Anciela
Martin Durigneux
09 72 38 60 50
contact@anciela.info

Atelier fil rouge
filrougeatelier@gmail.com
vincent@cobusiness.fr  vincentdemontalivet@hotmail.com
Gilberte : 06 19 89 08 25
Vincent : 06 99 39 14 10
Gilberte et Vincent ont réussi à faire coopérer sur un mode gagnant gagnant économiquemennt parlant des startups ..pourquoi pas les acteurs du changement ?
Bleu Blanc Zebre
Je connais évidemment Alexandre Jardin de réputation ...pas évident qu'il prenne du temps pour participer à ce qui doit lui sembler "un truc de plus" ..Je ne sais pas .
Bleu Blanc Zèbre (BBZ) est un mouvement citoyen regroupant 200 opérateurs de la société civile tels que des associations, fondations, acteurs des services publics, mairies, mutuelles ou entreprises, réalisant une action efficiente permettant de résoudre un problème de la société en impliquant les citoyens dans sa résolution. Ces opérateurs sont intégrés à BBZ après un examen de leur candidature via un Comité de Sélection ad hoc, puis labellisés comme Zèbres ou Zébrillons.
C Durable
Cyrille Souche, directeur de la publication
cyrille@cdurable.info
09 60 06 74 96

Call for team
Sokha Hin
sokha@openteam.co
06 20 05 15 53

Charlotte
charlotte@openteam.co
06 63 12 27 74

joanne@openteam.co
Open team est un fond de dotation qui finance par donation des projets collaboratifs environnementaux ou sociétaux.

Collectifs, ONG, associations, réseaux, entreprises et citoyens, qui luttent pour le climat et pour un monde plus collaboratif

En une petite phrase : « Avez-vous un projet collaboratif à fort impact sociétal pour lequel vous auriez besoin d’un financements ? »
Coalition Climat 21
Vincent de Montalivet [ v.demontalivet@coalitionclimat21.org , vincentdemontalivet@hotmail.com - 0699391410 ] créateur de notre application CliMade 21 ...les connaît bien ...Il était même question que la coalition utilise notre application CliMade 21 La Coalition Climat 21 est née en 2014 à l’initiative du RAC (Réseau Action Climat), du CRID (Centre de Recherche et d'information pour le développement) et d’Attac. A son origine : l’échec de la conférence de Copenhague en 2009, mais aussi le piétinement des négociations lors de la Conférence de Varsovie en 2013, qui avait poussé la société civile à claquer la porte de la COP. Aujourd’hui, la Coalition Climat 21 rassemble plus de 130 organisations de la société civile :  des syndicats aux associations de solidarité internationale, en passant par des organisations confessionnelles, des ONG de défense des droits humains, de l’environnement ou encore des mouvements sociaux. Ensemble, elles affirment que les négociations qui se tiendront dans le cadre de la COP21, si elles sont une étape nécessaire, ne seront pas suffisantes pour sauver le climat, comme nous l’ont montré celles des vingt dernières années.
Code for climate

06 73 87 46 93
https://www.facebook.com/codeforclimate
contact@codeforclimate.org

Diego Le Gallou a des projets assez proches des notres mais nous devrions pouvoir nous entendre .
Collectif Transition Citoyenne contact@transitioncitoyenne.org
04 82 90 54 80
En 2011, la foncière Terre de Liens et la société financière de la Nef décident d’organiser conjointement leurs Assemblées Générales. Suite à cette première expérience réussie, les deux mouvements mutualisent de nouveau leurs AG en 2012 en y invitant le mouvement Energie Partagée et Enercoop : sept AG seront organisées sur le même week-end, en parallèle de la saison 1 du Festival de la transition, dont le thème était  les « Biens Communs » et qui a réuni environ 500 personnes.

Les organisateurs ont alors décidé d’organiser une Saison 2 au printemps 2013, en élargissant le nombre et la diversité des structures organisatrices pour créer un lieu de convergence entre différents réseaux engagés dans la transition sociale et écologique. Des rencontres ont permis à tous les mouvements invités de partager leurs valeurs, leur vision commune et leur volonté de s’associer pour créer un Collectif. Après adoption de la déclaration commune, le Collectif pour une Transition Citoyenne a officiellement été créé et annoncé pendant le second festival de la Transition en mai 2013.
Compétences 21 contact@competences21.fr
bregeon.jacques@live.fr
Jacques Brégeon : 06 07 15 85 07
Valérie Prévost :06 80 61 42 54
Compétences 21 s'adresse principalement au monde de l'enseignement supérieur ...qui souhaite enseigner une nouvelle façon de travailler ensemble entre société civile, entreprises et formateurs , en mettant au centre de tout cela les expériences de terrain locales .
Culture-coop
06 13 92 24 38
koskasf@gmail.com
Plateforme de crowdfunding éthique et solidaire, adossée au Fonds de Dotation Pour un Monde Meilleur, qui présente des projets qui ont du sens et sont porteurs de valeurs humanistes, en lien avec sa charte d’éthique. 2% du montant de votre collecte est reversé au Fonds de Dotation Pour un Monde Meilleur.
Frédéric Koskas a lancé une opération avec la Française des jeux : Un ticket de grattage dont une partie des fonds est reversée à des ONGs
DDoogle et autres projets
mgiran@yahoo.fr
07 63 52 24 46
Depuis 19 ans, ADOME – Association fondée par Michel Giran – travaille pour relier en ligne les acteurs de ce changement , chaque jour plus nécessaire .

Nos divers projets en cours [ Après COP 21 un monde qui se réinvente , Dictionnaire vidéos du développement durable , suites de CliMade 21 et Wikipedia du climat ] sont structurés autour d'une organisation sémantique des différentes thématiques développement durable.

Notre projet de wikipedia du climat ne doit pas simplement avec les citoyens et les acteurs du changement classiques  mais aussi pourquoi pas des universités telles que celle de Versailles St Quentin en Yvelines comme ce fut le cas pour EJOLT , lequel insiste sur les problèmes , tandis que notre wikipedia du climat insisterait sur les solutions en mettant en valeur les solutions locales qui ont du mal à se faire entendre.

Si nous réussissons à faire travailler ensemble cet archipel des réseaux, nous devrions être capables avec de tels partenaires de monter des dossiers de subventions européennes .
Dialogues en humanité
Geneviève Ancel : gancel@grandlyon.org
Patrick Viveret : patrick.viveret@orange.fr
Débattre , Se rencontrer sur les changements de société en cours ...c'est bien ...Identifier les expériences locales et reproductibles éparpillées ici et là, c'est encore mieux ...
E Planete Blue
Martin O Connor , Jean Marc Douguet et Sylvie Faucheux
eplanete.blue@gmail.com
prof.sylvie.faucheux@gmail.com
jeanmarcdouguet@gmail.com
Jean Marc Douguet et Martin O Connor ont travaillé sur EJOLT dans le cadre de l'Université de Versailles St Quentin en Yvelines . Leur et projet ePLANETe va dans le même sens que les notres ...ainsi que leur observatoire participatif de performance d'entreprise.

Avantages : De par leur passé avecEJOLT , ils ont accès à des partenaires importants

EJOLT ( Environmental Justice Organisations, Liabilities and Trade) a lancé son Atlas mondial de la justice environnementale, une cartographie interactive recensant près de 1 000 conflits environnementaux dans le monde. Cette carte, qui permet de faire des recherches et se documenter par pays, entreprises, matières premières ou type de conflit (nucléaire, énergies fossiles, eau, biodiversité, etc.), a été développée pendant trois ans par 23 universités et ONG [ parmi lesquelles, celle de Versailles St Quentin en Yvelines ] de 18 pays différents, qui ont reçu un financement de 3,7 millions d'euros de l'Union européenne.
Ecolo info
Anne Sophie Novel
asnovel@gmail.com
06 60 26 16 77
Le collectif Ecolo-Info est composé d’une bonne vingtaine de blogueurs/rédacteurs.
Les barres d’outils Ecolo-Info ont pour objectif de regrouper simplement en un seul et même endroit l’ensemble des informations sur l’écologie, le développement durable, l’environnement…
Les internautes ayant téléchargé la barre d’outils peuvent accéder facilement à une information contrôlée et ciblée. Cela représente un gain de temps considérable pour trouver les ressources nécessaires pour s’informer, réfléchir et faire des choix de consommation éclairés dans la vie de tous les jours.
Economie symbiotique
Isabelle Delannoy
idelannoy@dogreen.fr
A partir du modèle de l’économie symbiotique DO Green a mis en place des outils d’analyse, d’aide à la décision, de projection et d’accompagnement pour conseiller les acteurs économiques et sociaux :
  • le diagnostics des potentiels symbiotique d’un modèle économique, d’un développement territorial, d’un produit.
  • l’élaboration de scénarios
  • la mise en place de plans d’action
  • l’accompagnement du développement de nouveaux modèles
  • leur mesure et évaluation
Eklore
Solenn Thomas
06 20 85 81 61
solenn@eklore.fr
EKlore, association Loi 1901, vise à aider chacun à découvrir ses talents et les exprimer librement. EKlore accueille les personnes dans des groupes de partage, propose des outils de développement personnel / connaissance de soi lors d’ateliers et oriente vers des activités professionnelles porteuses de sens.

La FETE EKlore du 1er Mai prochain vise à connecter les Talents aux Emplois de manière innovante et festive.
ENERGIES 2050
Stéphane Pouffary
stephane.pouffary@energies2050.org
06 80 31 91 89
Michel Giran a été partenaire d' durant la COP 21 et nous avons des projets communs en 2016 ...autour d'une suite de notre application CliMade 21 et d'une possibilité d'exposition + ouvrage ( aux éditions La Martinière ) avec Danielle Follmi dans la même veine que sa collection « Sagesses de l'humanité » sur le thème « Sagesses de l'écologie » : Des photos + des textes et renvois vers mes contenus ..

ENERGIES 2050 existe en tant que réseau international d’échanges depuis octobre 2009.
ENERGIES 2050 est statutairement et, de par son objectif social, une ONG -Organisation internationale non gouvernementale- compte tenu de son périmètre d’intervention sans limitation à une zone géographique particulière.

Ses projets en cours
Agite Ta Terre
Projet européen NEZEH, rénovation d’hôtels presque zéro énergie
Initiative bâtiments durable et changement climatique (PNUE-SBCI)

Initiative de la Francophonie pour des Villes Durables

L’Initiative Carbone d’ENERGIES 2050
Eduqer et former pour partager et agir

Entrepreneurs d'avenir Mylène Netange
mylene_net@hotmail.com
contact@entrepreneursdavenir.com
01.45.44.51.75

Entrepreneurs d’avenir veut promouvoir un nouveau modèle pour l’entreprise et la société où la compétitivité doit se conjuguer avec le respect de l’individu, de son bien-être au travail, des normes éthiques, sociales et environnementales. Les entreprises d’avenir sont celles capables de générer un nouveau type de croissance fondé sur l’efficacité et la responsabilité, l’équité et la durabilité. La charte des Entrepreneurs d’avenir énonce leurs valeurs.

Entrepreneurs d'avenir est une communauté de dirigeants engagés partageant une vision de la société et oeuvrant à la fois à titre individuel et au titre de leur entreprise pour développer, au delà du seul champ économique, la responsabilité et la contribution de l'entreprise pour faire progresser la société, en faisant changer les concepts et les pratiques de conduite des affaires.

Entrepreneurs d'avenir a coorganisé la récente Université de la Terre
Fullmobs
roxane@fullmobs.org La mobilisation nouvelle génération
GNIAC
Thierry du Bouetiez
tdubouetiez@gmail.com
06.95.24.77.53
GNIAC est un réseau d’acteurs, issus de la sphère publique, du privé et du secteur de l’ESS, qui s’engagent à titre personnel pour soutenir des initiatives qui favorisent un développement économique et social juste et durable.GNIAC rapproche via les personnes les mondes économique, social, administratif et médiatique pour fluidifier les partenariats et permette aux projets originaux et créateurs d’améliorations durables de se développer.
Greencross
Nicolas Imbert
01 84 16 07 89
nicolas.imbert@gcft.fr , imbert@gcft.fr
Océans , Agriculture ,  Alimentation,  Biodiversité,  Changement climatique , Eau , Territoires , Transition , Economie circulaire
Green Raid
Karine Niego
kniego@greenraid.fr
06 11 57 30 27
GreenRaid propose une plateforme collaborative pour trouver tous les bons plans "local & green" dans son quartier.Le site et l’application rassemblent et rendent visible l’ensemble des innovations sociales urbaines et des nouveaux usages responsables : acheter ou vendre d’occasion, avoir recours à la réparation, manger des produits locaux, fabriquer soi-même ou repérer des lieux où il fait bon vivre. De la friperie au réparateur de vélos, du producteur local au jardin partagé, du spot de sieste au créateur local, du fablab à la ressourcerie, des incroyables comestibles à Disco Soup , toutes les pépites d’un quartier sont enfin visibles !
ICDD Antoine Héron                                                                                                       
contact@icdd.fr
antoine.heron@icdd.fr
06 60 17 92 59
Innovation Citoyenne et Développement Durable procède à une veille élargie en partenariat avec des organismes de veille complémentaires tels que Sparknews, Shamengo, l’institut de l’Economie Circulaire, l’Institut de l’économie de la fonctionnalité, Efficycle, le réseau Gniac, Onpassealacte.fr, BleuBlancZèbre, EcoplusTV, etc…

Une ambition : « aider la société française à accélérer les transitions en cours en s’appuyant sur l’expérience des pionniers (entreprises, territoires, citoyens) et sur l’innovation citoyenne. »

4 axes de travail

1. Promouvoir les innovations simples qui réenchantent le monde, et constituer une base accessible d’innovation citoyennes d’intérêt national
2. Accompagner le passage à l’acte et appuyer le développement de l’innovation citoyenne : soutien et accompagnement des innovateurs, animation d’un réseau d’innovateurs citoyens
3. Développer des partenariats sur des projets communs (travaux, événements, soutien…)
4. Promouvoir le management de l’innovation citoyenne dans les entreprises et territoires
5. Capitaliser et produire du savoir sur l’innovation citoyenne
Institut des Futurs souhaitables
Mathieu Baudin
mathieu.baudin@futurs-souhaitables.org
C’est le moment de rendre mobile son esprit pour tenter de voir neuf dans un monde où tout est à réinventer.
L’Institut des Futurs souhaitables est une organisation à but non lucratif dont la vocation est de réhabiliter le temps long  dans les décisions présentes et d’inspirer le débat public de futurs souhaitables. A la fois laboratoire, fabrique à idées et atelier, l‘IFs se définit comme un Fab Lab intellectuel, un espace partagé et hybride de réflexion, d’expérimentation et de création où chacun dans son champ d’activité pourra trouver les outils et ressources nécessaires pour Réinventer.
Le Rameau  (laboratoire d’innovations partenariales)
Charles Benoit Heidsieck Très actif dans le réseau des Entrepreneurs d’avenir, Charles Benoit Heidsieck, a fait part d’un travail juste publié (étude Comisis, novembre 2015), sur les alliances entre entreprises et associations. Le président fondateur du Rameau (laboratoire d’innovations partenariales) a indiqué que 53% des associations d’intérêt général employeuses (et 35% des non employeuses) agissent en partenariat avec des entreprises. Cela représente quasiment 1,2 million de partenariats existant à ce jour. C’est sur les territoires que ce mouvement de co-construction s’incarne : 47% des partenariats sont régionaux, 43% locaux, 22% nationaux et 4% internationaux. Quatre modes de relations complémentaires sont utilisés : 67% de mécénat, 29% de pratiques responsables, 26% de coopération économique et 25% d’innovation sociétale. Charles Benoit Heidsieck considère que nous assistons à une rupture sociologique car le « devoir d’alliance » n’est pas une injonction morale mais une opportunité dans un contexte où 84% des français pensent que travailler de manière associée est bénéfique.
Les colibris
95, rue du Faubourg Saint-Antoine - 75011 Paris
01 42 15 50 17

Prendre contact avec Marc de la Ménardière : marc@colibris-lemouvement.org qui les connaît bien

mais çà me paraît difficile à priori : ils n'ont pas besoin de nous, tout comme la Fondation Nicolas Hulot ou le WWF

Créé en 2007 sous l’impulsion de Pierre Rabhi, Colibris se mobilise pour la construction d’une société écologique et humaine. L’association place le changement personnel au cœur de sa raison d’être, convaincue que la transformation de la société est totalement subordonnée au changement humain. Colibris s’est donnée pour mission d’inspirer, relier et soutenir les citoyens engagés dans une démarche de transition individuelle et collective.
55 groupes bénévoles relaient les initiatives du mouvement partout en France tout en créant leurs propres initiatives
Le mouvement Colibris a lancé son université en ligne et propose des formations en ligne gratuites pour faciliter la transition individuelle et la construction de projets écologiques.
Les valeureux
Sybille Saint Girons
Présidente et co-fondatrice de l’ association Valeureux
sybille@valeureux.org
+33 (0) 663 541 967
Ensemble, contribuer à l’émergence, à la reconnaissance et au partage de toutes les forme de richesses au service de la Vie. »
Dernière parution : « L’intelligence collective, co-créons en conscience le monde de demain », Ed. Yves Michel http://www.yvesmichel.org/product-page/livres-a-paraitre/lintelligence-collective
  • valeureux.org, la fabrique participative d’outils, jeux et processus d’Actualisation de Richesses en bien commun pour les communautés.
  • lanceur de la plateforme de coopération wezer.org
Newmanity
newmanity@news.newmanity.fr , ipereira@newmanity.com , vferreira@newmanity.com
A contacter ...qui les connaît bien
Elizabeth Pastore Reiss
ereiss@greenflex.com
0149709710
Webmail rapide et sécurisé accessible depuis partout.
Gratuit, pas de pub, moins de spam.
Réseau social Newmanity
Odyssée humaine vincent@odysseehumaine.com Repoétiser la société et humaniser l'entreprise. Réenchanter le monde et Dessiner l'avenir ...Vincent fait partie également du groupe Eklore / Solenn Thomas
On passe à l'acte
Mathias Lahiani
lahiani.mathias@gmail.com
06 66 15 05 55
Faciliter les solutions citoyennes : En 10 ans d'existence, On passe à l’acte, a filmé 250 porteurs de projet et 500 actions concrètes,toutes porteuses de solutions à nos problèmes de sociétés.
Place to B
Anne Sophie Novel
asnovel@gmail.com
06 60 26 16 77

Nicolas Bienvenu
nbienvenu@territoires-evenements.fr
Après son succès lors de la COP 21 ...Place to B ne veut probablement pas en rester là ..mais je ne sais pas en ce début d'année quels sont leurs projets post COP 21 .
Planète verte
Jean-Patrick Teyssaire
06 20 46 34 69
jb@planete-verte.fr

Nous avons échangé des emails pour augmenter le nombre de nos abonnés respectifs
Agence conseil en développement durable
Planète-Verte est une régie dédiée au développement durable référencée par Médiamétrie
Près de 60 médias et blogs professionnels ou grand public
Plus de 8 millions de visiteurs uniques chaque mois
825 000 abonnés aux newsletters
Pme Pmi durables
Karin Boras
karin.boras@pme-pmi-durables.com
06 26 47 60 39
Encyclopédie opérationnelle du développement durable pour les PME, libre et gratuite.
Karin Boras propose du conseil, de la formation, des conférences, et de la communication innovante, principalement pour les PME en matière de développement durable.
La collaboration avec elle ne peut être que fructueuse.
Positiva
Valérie Zyodo
valerie.rezomag@gmail.com
Positiva est le pays pays de la bienveillance et l’espace de paix à l’intérieur de nous. C’est le ver de terre de nos potagers, c’est l’abeille qui butine et pollinise, c’est la matière organique des sols, c’est la micro-éolienne, le panneau photovoltaïque, c’est le boitier d’efficience énergétique, c’est la monnaie locale, la banque éthique ou encore celle du temps, ce sont les villes autosuffisantes, végétales, piétonnes, connectées, ce sont les autoroutes de l’énergie. Ce sont les entreprises libérées. Ce sont les Fabs labs, l’économie collaborative, l’économie symbiotique, du bien commun, le pair à pair, la démocratie ouverte, le co-habitat. L’open source. Ce pays c’est notre énergie partagée. C’est le leadership distribué. C’est la somme de toutes les autonomies individuelles reliées en humanité.
Reporters d'espoirs 01 42 65 20 88
jbeutter@reportersdespoirs.org
redaction@reportersdespoirs.org
contact@reportersdespoirs.org
L’association Reporters d’Espoirs est à l’origine du journalisme de solutions.
Depuis 2004, elle travaille avec les journalistes et médias à son développement en France et dans le monde.
En couvrant tant les défis économiques, sociaux, environnementaux que les initiatives et réponses mises en œuvre pour les résoudre,cette démarche vise à refléter la complexité du monde, et à diffuser l’envie d’agir auprès du plus grand nombre.
Shamengo Catherine Berthillier
01 42 00 18 90
catherine@shamengo.com
Je suis Shamengo parce que je participe à la construction d’une nouvelle société. Je suis Shamengo parce que je crois à l’évolution positive d’un monde globalisé dans lequel l’épanouissement personnel et le développement économique s’inscrivent dans le respect des autres et de la planète. Je suis Shamengo parce que j’utilise mon pouvoir de citoyen, de consom’acteur, d’innovateur, d’inventeur et de créateur de richesses (matérielles et immatérielles) au service d’un idéal dans lequel l’éthique est partie prenante de mon libre-arbitre.
Je suis pionnier, éclaireur, passeur, fan, fée ou ange-gardien Shamengo.
Sidièse Gildas Bonnel
gbonnel@sidiese.com
01 41 31 78 78
Communication pour le développement durable : Les champions ce sont eux ...l'idéal pour nous serait de les faire se rencontrer avec Atnetplanet et Charles Yoba pour imaginer de la communication en ligne économiquement rentable avec leurs savoir faire et nos 300 000 emails...voire même en collaboration avec Jean-Patrick Teyssaire de Planète verte avec lequel nous avons déjà développé des échanges.

Olivier Cerf [ ocerf@atnetplanet.com ] et son équipe d'Atnetplanet [ fghalem@atnetplanet.com , jbbrunet@atnetplanet.com ] , Agence de communication digitale, ont soutenu notre application mobile Climade 21 sur les réseaux sociaux avant et pendant la COP 21 . Atnetplanet se propose de continuer en 2016, et de tester la possibilité d'avoir un département communication responsable en ligne qui se nourrirait de nos contenus ...de façon à proposer à de futurs clients d'évènements et produits responsables une nouvelle forme de

Sparknews
cdeboisredon@sparknews.com
cdeboisredon@gmail.com
maboulnasr@sparknews.com
cloiseau@sparknews.com
Les journalistes relaient souvent les solutions, les initiatives, les portraits des héros modernes comme les entrepreneurs sociaux qui apportent de vraies réponses aux problèmes actuels.
Par contre, une fois diffusées, ces reportages sont difficiles, voir impossibles à retrouver. Au mieux, ils sont perdus dans les méandres du net.
Pourtant, ces reportages sont des pépites qui montrent des solutions qui marchent et qui suscitent l’action.
Sparnews les conserve et les organise sur son site web
Swadmap
Sylvain Castel
06 25 48 51 38
sylvain@swad.team
Swadmap est une application mobile et un site web permettant de localiser en temps réel sur une carte les offres et les besoins de l'économie de partage. Le changement de paradigme se produisant au fil des années, Swadmap agrège également l'ensemble des bases de données géolocalisables issues de l’ancienne économie.
Swadmap a une ambition internationale
Nous sommes déjà en relation avec Sylvain que notre base de 300 000 emails intéresse , évidemment .
Terra eco
redaction@terraeco.net
contact@terraeco.net
Terra eco met les questions d’écologie, d’économie et de société à portée de tous, avec des articles de fond, un ton moderne et des angles nouveaux.

Terra eco remet l’Homme et l’Ecologie au cœur de l’économie. Car l’économie est au service de la société, et non l’inverse. Terra eco contribue à la citoyenneté en incitant les lecteurs à se saisir des grands enjeux du développement durable : social, environnement, mondialisation, changement climatique.

Terra eco est publié le 1er lundi du mois, à raison de 10 numéros par an, dont deux doubles (janvier-février et juillet-août). Le magazine est publié sur papier écoconçu. On peut également le lire à l’écran, ou en téléchargeant et en imprimant, chez soi ou au travail, la version PDF (qui est la réplique exacte du magazine papier).

Ticket for change
hello@ticketforchange.org
noelie@ticketforchange.org
Mathias Lahiani [ lahiani.mathias@gmail.com ] est en relation avec eux ..
Activateur de talents (jeunes et salariés d'entreprise) pour changer la société, en entreprenant autrement.Ticket for Change a pour objet d’activer les talents, et notamment des jeunes, au service de la société, à travers tout type...
Voxe contact@voxe.org Alors que la parole politique est dévaluée, Voxe.org revient au fond des propositions et permet à chacun de se forger une opinion éclairée et objective avant de voter.

Un site internet et des applications mobiles permettent à tous et à tout moment de consulter, comparer et contextualiser les propositions des candidats et des partis politiques.

Les propositions - issues des programmes officiels - sont intégrées à Voxe.org sans aucune forme d’éditorialisation dans un souci de transparence, de clarté et d’indépendance. Elles sont également enrichies de données contextuelles : statistiques, vidéos, Open Data, liens…
Wesign.it
Benjamin Ball
benjamin@wesign.it
06 49 98 57 53
Wesign.it est un site de pétitions en ligne, clairement engagé sur les questions de société.
Nous avons déjà collaboré avec Benjamin pour les 24 heures de méditation pour la terre et avons souvent évoqué la possibilité de relier nos aventures .
Benjamin intervient dans l'accompagnement des utilisateurs, afin de les aider à mobiliser leurs soutiens en vue d'obtenir des avancées, et des victoires.
Il s'appuie sur ses expériences militantes au sein de différents mouvements notament, le réseau des cafés citoyens, les indignés, les désobéissants, le collectif pour une transition citoyenne, citoyens du monde...
Why book
Grégory Poinsenet
gregory@whybook.org
06 66 69 20 35
whyboOk est un site internet de dialogue entre les citoyens se posant des questions et les décideurs politiques et économiques

Autres réseaux

Anges gardiens de la Planète : Premier réseau social « écolo » de Suisse et  communauté virtuelle  où l’internaute inscrit partage ses trucs et astuces pour le climat, rencontre d’autres personnes ou associations sensibles à l’environnement, s’engage pour des projets . Une échelle de mesure comportementale permettra également à chaque inscrit d’évaluer son comportement quotidien et ses actions pour l’environnement et de les améliorer…

APPEL : Le Réseau Eco-entreprise Rhône Alpes : 80 adhérents

Bretagne Eco-entreprises
Eau, Déchets, Energie, Air et Odeurs, Bruit, Sols, Urbanisme, Génie écologique…
Equipements, prestations techniques, études et conseils
Industries : ICPE, maitrise des impacts, réduction des consommations…
Collectivités : Déchets ménagers, adduction et assainissement de l’eau, maitrise de l’énergie…

C3D :  Le Collège des directeurs du développement durable (C3D) est une association née en 2007 réunissant aujourd’hui près de 100 Directeurs du développement durable, de la responsabilité sociale d’entreprises et d’organisations des sphères privées et publiques représentant plus 2 millions de salariés en France.

CELAVAR : Coordination associative de développement durable des territoires ruraux, et ses associations membres mènent l’enquête pour mieux appréhender le rôle des têtes de réseaux associatives agricoles et rurales

Club des eco entreprises de midi pyrénées

Clubs d'eco entreprises : On assiste donc à une montée en puissance des clubs d'éco-entreprises, dont le nombre et la portée s'accroit; certains se tournant même vers le marché de l'export pour accompagner leurs éco-entreprises dans leur développement.

Conférence permanente des coordinations associatives :  Fortes de 16 millions de bénévoles et de près de 2 millions de salariés, les associations jouent un rôle essentiel à la cohésion sociale. Elles s’engagent, agissent et innovent de manière concrète, au plus près des besoins pour contribuer à la résolution des crises économique, sociale, environnementale et politique que connaît notre pays. Le Mouvement associatif fédère plus de 600 000 associations réunies autour d’une vingtaine d’organisations thématiques. Son rôle est de favoriser le développement d’une force associative utile et créative, dans une période marquée par l’accroissement des inégalités et le désenchantement. Sa vocation est d’être le porte-voix de la dynamique associative.

DD Network : 668 membres  pour se réseau social des acteurs du développement durable

Durablog : Le blog des eco-entreprises franciliennes

Éa éco-entreprises est une association rassemblant des entreprises (majoritairement des PME-PMI), des laboratoires de recherche, des centres de formation, des universités, des associations et des collectivités locales et territoriales. Éa, Pôle de l’eau a progressivement élargi son champ thématique à travers les compétences portées par ses membres pour devenir, en 2004, "Éa Environnement". Elle a su garder un ancrage régional fort pour grandir et prospérer sur l’ensemble du territoire français et même au-delà.
Éa Environnement est devenu ainsi l’un des plus importants réseaux français de PME-PMI dans le domaine de l’environnement et du Développement Durable avec plus de 120 de membres.  En 2013, Ea a révisé sa stratégie afin de créer un climat propice à l’innovation, aux synergies entre les membres et au développement de solutions globales répondant aux enjeux des marchés et des territoires. Éa éco-entreprises articule désormais ses actions autour de 3 domaines d’activité stratégiques :
1) Territoires durables et compétitifs, pour développer une offre alternative dédiée aux projets d’aménagement ;
2) Qualité de vie en milieu méditerranéen, pour offrir des solutions de gestion des ressources et des milieux ;
3) Acteurs de la transition, pour contribuer à l’implémentation de nouveaux concepts, technologies, services ou modes d’organisation.

Éco-École :  Eco-Ecole est un programme international d’Education au Développement Durable (EDD) développé en France par l'office français de la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe (of-FEEE). Cette association à but non lucratif, qui a aujourd'hui 30 ans d'expérience en matière d’Education à l'Environnement et au Développement Durable (EEDD), aide les différents acteurs de la société à comprendre la complexité du développement durable et les encourage à s'engager dans l'action afin d'accompagner la transformation de notre société.
Dans cette optique, l'of-FEEE développe en France cinq autres programmes d’EEDD dans le secteur du tourisme et des collectivités locales (Le Pavillon Bleu, La Clef Verte), de la jeunesse et de l’éducation (Jeunes Reporters pour l’Environnement, Le Stockholm Junior Water Prize). Le programme Plus d’Arbres, Plus de Vie, dont le but est de déclencher des plantations d’arbres et de créer une synergie locale entre différents acteurs, s’adresse quant à lui à tous les publics. L'of-FEEE organise chaque année le 21 mars la journée internationale des forêts. L'occasion de célébrer la forêt, l'arbre et le bois.

Eco Business Angels : Eco-investisseurs, catalyseurs des développements durables solidaires

Eco entrepreneurs en Poitou Charente : 700 Eco entrepreneurs dans le catalogue

France Active  : Peu connu du grand public, le réseau associatif France Active aide les personnes en grande difficulté depuis plus de 25 ans  à créer leur entreprise individuelle. Il finance parallèlement les entreprises solidaires (insertion par l’activité économique, associations d’utilité sociale). Sa vocation est de mettre la finance au service des personnes de l’emploi, et des territoires
Ses publics : Les entreprises sociales et solidaires et Les créateurs d’entreprise qui créent leur propre emploi
41 structures de proximité en régions , 550 salariés et  plus de 2 200 bénévoles

GIP Bretagne environnement : Le groupement d’intérêt public Bretagne environnement, créé par l’Etat et le Conseil régional de Bretagne en 2007, a pour mission de permettre à chacun de trouver les renseignements qu’il recherche sur l’environnement en Bretagne, afin de développer ses connaissances et d’être aidé dans ses prises de décisions.
Bretagne environnement bénéficie depuis 2007 de sa propre structure juridique. Après une période de lancement portée par l’association « Espace des sciences » de Rennes de 2001 à 2006, l’ Etat et le conseil régional de Bretagne ont créé un groupement d’intérêt public, dénommé GIP Bretagne environnement, dont ils sont les membres fondateurs. En janvier 2013, le GIPBE a été prorogé pour 8 ans jusqu'à 2020.

Hello Asso : de nouveaux moyens d'aider des associations .

Koom :  Cette plateforme permet d’agir et de voir combien en font de même. Le but est clair: il s’agit d’unir ses forces autour d’actions dans le but de réussir à faire un monde meilleur.
La Ruche qui di oui  : 519 Ruches pour créer du lien dans votre quartier, permettre à des dizaines de familles de manger mieux au quotidien tout en soutenant l’agriculture paysanne de votre région . La Ruche permet de faire tout cela... et bien plus encore !

Les Végétaliseurs :  L’idée des Végétaliseurs est née (comme c'est souvent le cas pour les bonnes idées :-) d'une rencontre : celle de plusieurs personnes passionnées de nature… et qui échangeaient fréquemment sur ce sujet, puisqu'elles travaillaient au sein de la même entreprise : Yves Rocher ! Une équipe engagée et passionnée pour la nature et pour le développement durable, et qui a convaincu en 2007 la direction d'Yves Rocher de financer le projet sous la forme d'un site Internet, participatif et public… pour en faire le carrefour de tous ceux qui pensent qu’un monde plus vert , c’est un monde plus beau !
Grâce à elles, au soutien constant de leur entreprise, et au talent de pros du Web (l'Atelier Sherfi), cette belle idée est devenue un grand projet : les Vegetaliseurs.com s’est imposé au fil du temps de temps comme un réseau social eco-citoyen de référence, où 60 000 membres inscrits et 23 millions de visiteurs ont partagé ou créé des petits ou des grands eco- gestes, des informations, des idées et des actions vertes, dans un état d'esprit positif et ouvert.
Yves Rocher a fait don du site des Végétaliseurs à Conscient Networks à la fin du mois de Décembre 2009. Un « passage de flambeau » qui s’est fait pour un Euro symbolique, en accord avec l’engagement de toujours d’Yves Rocher de ne jamais tirer un quelconque bénéfice financier de cette initiative de ses salariés.

Médiaterre : Réseau d'information francophone sur le développement durable 

Passerelles et compétences : 15 antennes - 1093 associations aidées - 4586 bénévoles - 1831 missions terminées ( décembre 2013 )

Pôle des Eco-industries Poitou Charentes : Le Pôle des éco-industries de Poitou-Charentes a deux objectifs : réduire les émissions de gaz à effet de serre par l'innovation et favoriser le développement .

Pôle Environnement Limousin

REEB : Le REEB, ou Réseau d'éducation à l'environnement en Bretagne, est une association qui réunit plus de 150 adhérents sur la région Bretagne . Ses adhérents sont des associations d'éducation à l'environnement, des centres d'accueils et d'hébergement, des CPIE, des Maisons du Littoral, des collectivités locales, des centres de culture scientifique... et des individuels (animateurs, enseignants).

REFEDD : Créé en 2007 le Réseau Français des Etudiants pour le Développement Durable (REFEDD) est le réseau de promotion du développement durable pour et par les étudiants.
Il est aujourd’hui composé de plus de 100 associations étudiantes qui s’engagent sur le long terme à contribuer à la construction d’une société équitable, solidaire et respectueuse de l’environnement

REN 21 (Renewable Energy Policy Network for the 21st Century), est un réseau politique facilitant l’échange autour des énergies renouvelables et le partage des connaissances pour la croissance rapide des technologies d’énergies renouvelables dans les pays en voie de développement et industrialisés. Le réseau a été créé en juin 2005 suite à la Conférence Internationale pour les EnergiesRenouvelables de Bonn en Allemagne. Comme la Conférence de Bonn, REN21 se distingue par son caractère flexibleet la multiplicité de ses intervenants permettant ainsi une alternativedynamique aux forums internationaux officiels. REN21 réunit un grand nombre d’acteurs : des gouvernements, des organisationsinternationales, des associations industrielles, des scientifiques, des académiques et des membres de la société civile. Il facilite l’échange de connaissances,  le développement de politiques et soutien l’action conjointe pour unetransition mondiale rapide vers les énergies renouvelables. REN21 collabore également avec des organisationsi ntergouvernementales telles que le Programme des Nations Unies pourl’Environnement (PNUE), l’Agence Internationale de l’Energie (AIE), la BanqueAsiatique de Développement (ADB), la Banque Mondiale (BM) et l’AgenceInternationale de l’Energie Renouvelable (IRENA).REN21 a produit plusieurs rapports internationalement reconnus sur lespolitiques favorisantle développement des énergies renouvelables et l’expansion du marché des énergiesrenouvelables.

Réseau Agriculture Durable : Le Réseau Agriculture Durable adhère :
A la FNCIVAM (Fédération nationale des Centres d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural)
Au réseau INPACT (INitiatives Pour une Agriculture Citoyenne et Territoriale).
Au réseau Cohérence pour une développement durable.

Réseau Cohérence : pour un développement durable et solidaire  :   L’association Réseau Cohérence regroupe sur la Bretagne et au-delà, plus d’une centaine d’organisations membres (associations, syndicats, entreprises…) et des membres individuels. Tous sont engagés pour un développement véritablement durable et solidaire. Ce Réseau par son importance et ses actions concrètes donne une espérance, peut mobiliser nos concitoyens autour de nouveaux projets pour nos territoires, autour des valeurs d’un développement fait d’humanisme, d’écologie… et d’une économie au service d’un mieux-vivre ensemble.
  
Réseau d'éducation à l'environnement IDée : Le Réseau IDée, le réseau belge d’éducation à l’environnement, fête ses 20 ans cette année. Avec 130 membres en Belgique francophone, un siège à Bruxelles une antenne à Namur, et une équipe d’une dizaine de salariés, celui-ci assure de nombreuses missions et lance ses filets dans toutes les directions ! Il est notamment connu des acteurs et enseignants par le biais de son fleuron, le journal Symbioses.

Réseau de recherche sur le développement durable :  R2DS Île-de-France est un groupement d’intérêt scientifique (GIS) géré par le CNRS (Centre National de Recherche Scientifique). Il a été crée en 2006 à l’initiative du Conseil Régional de l’Île-de-France dans le but de favoriser la recherche sur le développement soutenable.

Réseau des Agences Régionales de l’Énergie et de l’Environnement : Créé en 1995, 12 agences régionales sont membres du RARE. Par la mutualisation des savoirs et des savoir-faire des agences régionales, le réseau RARE élabore des réflexions et des outils au niveau national et européen pour agir efficacement en faveur de la préservation de l'environnement et de la promotion du développement durable des territoires.

Réseau des éco-entreprises d'Alsace : L’Alsace compte aujourd’hui 450 “éco-entreprises”, soit le double de la moyenne nationale. Ces entreprises produisent des biens ou des services destinés à mesurer, prévenir, limiter ou corriger les atteintes à l’environnement. Leurs activités s’exercent dans les domaines de l’air, de l’eau, des sols, des déchets, de l’énergie, du bruit, des odeurs et dans les fonctions de bureau d’étude, conseil, conception, fabrication, services, formation, recherche.
Le réseau des éco-entreprises d’Alsace a été créé en 2006, à l’initiative de la CCI de Région Alsace, co-signataire avec l’Université de Strasbourg et la Région Alsace, d’une convention de partenariat pour le développement et la promotion des éco-entreprises du territoire. Sa mission est de
Réseau des métiers du développement durable : La Bourse d'emploi du développement durable :

Réseau Développement durable (RéDéV)  :  RéDéV est un réseau sur le développement durable financé par le ministère des affaires étrangères français.

Réseau Développement Durable et Territoires Fragiles : A la fin des années 1990,  un réseau informel se constitue, qui va progressivement permettre la rencontre d’universitaires et de chercheurs de différentes disciplines, à l’échelle de la région Nord-Pas-de-Calais. Le Réseau Développement Durable et Territoires Fragiles (DDTF) s’est alors structuré autour d’opérations financées de recherche portant sur le développement durable, plus particulièrement sur la dimension territoriale de cette dernière thématique, depuis 1999. Il ne constitue pas une équipe de recherche à part entière mais fédère les travaux de chercheurs en sciences humaines et sociales.

Réseau Ecole et Nature : Le Réseau Ecole et Nature (REN) est une association française reconnue d'intérêt général et agréee jeunesse et éducation populaire. Elle met en relation un grand nombre d'acteurs de l'EEDD afin de mieux travailler ensemble dans le sens d'un développement durable. Le REN est né en 1983, lorsque des enseignants, des animateurs, des responsables environnement de l’administration sensibles aux atteintes portées à la nature et ayant une pratique pédagogique dans le domaine de l’environnement, ont eu envie de mettre en commun leurs réflexions, leurs actions et leurs projets éducatifs.

Réseau Environnement : Fondée en 1992, l’Association RESEAU Environnement fédère et organise les savoir-faire d’éco-entreprises spécialistes dans chaque domaine de l’environnement : l’eau, l’air, le bruit, les déchets, le sol, le management environnemental, les services.

Réseau européen de villes et régions pour les solutions de transports innovantes

Réseau Femmes et Développement Durable : Femmes & Développement Durable (FDD) est un réseau d'échanges professionnels, de partage d'expériences et de bonnes pratiques. Né en 2000, il s’est constitué en association depuis (association loi 1901 déclarée sous le n°W751214480). Son objectif consiste, d’une part, à promouvoir un regard féminin sur toutes les questions liées à l’environnement, à la santé et, plus généralement, au développement durable. D’autre part, l’association s’attache à valoriser l’entrepreneuriat féminin et les actions menées en faveur du développement durable. La dynamique du réseau repose avant tout sur une démarche personnelle volontaire, basée sur le partage et la mutualisation des ressources dans un espace libre de dialogues et d'opinions. Dans ce but, l’association organise notamment des réunions, débats et conférences avec des acteurs publics et privés du développement durable. Pour l'instant, ces rencontres se déroulent sur Paris.

Réseau IDEAL  :  Association de collectivités locales, créée en 1985, le Réseau IDEAL* a pour vocation d'animer l'échange de savoir-faire entre les collectivités. Il est le médiateur des pratiques existantes et émergentes dans tous leurs domaines de compétences. Animer l'échange des Conseils Généraux, créer et organiser des événements autour de meilleures pratiques.
L'association regroupe plus de 100 adhérents, collectivités publiques, dont 58 départements, 8 régions, des communes, et des groupements intercommunaux (communautés de communes, districts, etc...).    
La diversité des actions mises en œuvre pour ses adhérents confère au Réseau IDEAL un véritable rôle d'observatoire des pratiques des collectivités territoriales et notamment celles des départements.

Réseau Paris durable :  Déjà 17 6234 acteurs.du Paris Durable

Réseaux développement rural : Débats, échanges, réflexions en réseaux. Développement rural au Sud.

Social Planet : Premier réseau social de l’économie sociale et solidaire en Europe. : Le site rassemble déjà 2100 structures de l’économie sociale , 140 groupes de travail et 190 initiatives « uniquement par réseautage et bouche à oreille »

Tinkuy  : Tinkuy est un projet communautaire lancé par Renaud le Chatelier et 4 de ses amis, ayant pour vocation de motiver les consciences, de fédérer et stimuler les internautes inscrits. Dans une logique d’intelligence collective, les meilleures idées et propositions vertes remontent vers le haut, les internautes les plus actifs gagnent des points, échangeables par la suite en bon d’achat vert ou soutien pour les ONG partenaires.

Groupes Facebook

Education consciente & bienveillante
Journalisme constructif
Le bonheur au travail

Les compagnons de la réinvention
Les eco inspirants
Les joyeux transitionneurs
Positiva

Régénère le monde(Permaculture Autonomie Nature)
Se nourrir et consommer autrement
Pour une révolution intérieure

Appplications pour mobile


90 Jours : La première appli « coach en transition écologique » qui nous aide à consommer, 1 geste par jour pour l’environnement,
90 jours déculpabilise et aide à se concentrer sur des automatismes qui peuvent être aisément remis en question. L'appli permet de se construire sa propre écologie du quotidien, en évitant tout un discours crispé.
https://itunes.apple.com/fr/app/90jours/id1042278611
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.cobblecamp.QuatreVingtDixJours
Beat the microbead, : Détection de microbilles de plastique dans ses produits de grande consommation
Bio Locator : Géolocalisation de produits et services bio
Clearkarma : Listing de produits catégorisés selon les intolérances ou préférences des consommateurs (diabétique, végétarien, etc), en élaboration
Connect’O : Un système et une appli innovante pour réduire notre consommation d’eau
Conscious Consumers : Consommez chez des marchands qui se différencient pour le Développement Durable
e-loue : Location d’objets entre particuliers
Eaupen : Localisation de tous les points d’eau courante en France
Ecocompare : Notation de produits écologiques sur des indicateurs environnementaux
Flash Labels : Guide pour s’y retrouver dans la jungle des labels présents dans notre consommation courante
Free2Work : Notation des produits et marques de grande consommation sur des indicateurs éthiques (conditions de travail, etc.)
Green Raid : L’appli pour trouver tous les lieux de consommation locale et responsable
iRecycle: Service d’aide au tri des déchets géolocalisé
La Fibre du Tri  : Application officielle des points de collecte des textiles, vêtements et chaussures
Le guide du tri (Eco-Emballages) : Service d’aide au tri des déchets
Le Marché Citoyen : Guide des commerçants et prestataires bio, équitables et solidaires à proximité
Let’s Do It World : Géolocalisez une décharge de déchets illégale
Mes goûts : Moteur de recherche par aliments selon ses préférences (végétarien, halal, sans huile de palme, sans gluten, etc.)
Noteo : Notation de produits de Grande Consommation sur des critères Santé, Environnement et Conditions de travail
Phénoclim : Application mobile pour mesurer l’impact du changement climatique sur la faune et la flore en montagne
Planet Ocean : Dans le cadre du programme Océan, la Fondation GoodPlanet a développé l’application « Planet Ocean » pour informer les consommateurs sur les espèces marines les moins menacées et encourager une pêche durable.Pédagogique et pratique, l’appli « Planet Ocean » répertorie 100 espèces de poissons, coquillages et crustacés selon leur provenance, l’état de leur stock et leurs techniques de pêche. Elle saura guider le consommateur dans ses choix en l’aidant à identifier les espèces gérées durablement.
Proxi-produit : Partage d’attributs environnementaux sur des produits de grande consommation
Shopwise : Notation de produits de grande consommation sur des indicateurs de nocivité potentielle

Les élections de 2017 seront elles l'occasion de la grande connection entre tous ces réseaux ?



Réseaux principalement axés sur les outils numériques destinés aux communs
  • Assemblée virtuelle : Ecosystème transversal d'acteurs et de projets autonomes
  • ChezNous : Média contributif pour développer la qualité de vie locale : ChezNous se veut acteur d'un développement durable et soutenable de ces opportunités et espérances au niveau local.
  • Communecter : Connecter à sa commune, participer à la vie de la cité, apprendre, échanger, découvrir ceux qui partagent les memes centres d'interet que moi. Créer de la valeur en participant au débat citoyen, favoriser lémergence d'aautres possibles aujourd'hui pour demain.
  • Démocratie Ouverte : Engagez vous pour une transition démocratique et citoyenne
  • Encommuns : Repérer les communs et les caractériser pour favoriser la convergence des contributions et la récipricité économique autour des communs.
  • Fabrique des communs numériques est un Pôle Territorial de Coopération Economique pour nous donner les moyens de développer les apps et les services numériques pour bien servir l’ESS et les collectivités. Peut-être que des assemblées des communs et d’autres projets pourraient être partenaire, contributeur, soutien ou même fondateur…
  • ImaginationSocial : Cette plateforme vise à faciliter le repérage d'initiatives d’innovation sociale au niveau international, puis pas à pas, à mettre en place des solutions pour réussir à mieux soutenir les projets.
  • Kaleidoscoop : Le groupe Kaleidoscoopest un archipel de coopération qui rassemble de nombreux collectifs et organismes proposant des services en bien commun pour les communautés (développement de logiciels et services en ligne, formation et accompagnement à l'animation des groupes, aisi que accompagnement aux modèles économiques et à l'autonomisation financière des projets de bien commun.
  • LivinCoop : Livin'Coop fédère l'ensemble des acteurs des territoires dans le but de faciliter les échanges non-marchands (compétences, services, bien matériels)
  • Open food network : Open Food Network propose une infrastructure ouverte de distribution pour répondre aux enjeux alimentaires.Open Food Network cherche à agir sur une des causes premières, celle de l’infrastructure de distribution, afin de soutenir la transition vers un nouvel âge alimentaire, basé sur une logique agro-communautaire distribuée.
  • P2P Foundation France : Le réseau du changement de paradigme .
  • PTCE : Les Pôles Territoriaux de Coopération économique (PTCE) sont constitués par un ensemble d’acteurs de terrain qui s’associent autour d’un projet économique commun pour favoriser un développement territorial local. Il existe un PTCE qui fabrique des communs numériques et à l’international avec Mutual Aid Network, P2P Foundation, Collaborative Technology Alliance, Real Lab Economy… et construit un protocole d’échange multimonnaies communautaires
  • Unisson : Ingrédients pour construire des communs libres
Autres réseaux

Groupes Facebook











Deux familles d'intelligence de coopérations éclairées semblent se distinguer.
  • Celles qui pensent "Solutions locales...hors système politique et économique existant"
  • Celles et ceux qui pensent"Solutions pour modifier le système politique et économique existant"
Le débat n'est pas nouveau : Dedans ou à côté ..tous les innovateurs et leaders politiques du passé ont eu à affronter ce dilemme.

Ne nous laissons pas enfermer dans cette dualité  ...Essayons toujours de voir ce qui nous rassemble plutôt que ce qui nous sépare ...la planète et le reste de l'humanité nous en seront gré !

Notre obstacle principal : Les idées préconçues

Le monde change trop vite et nous sommes tous les jours soumis à trop de stimuli et de contraintes ...

Au bout d'un certain temps ...notre cerveau sature et se protège par des habitudes

Puis les habitudes deviennent des dogmes ...et entre temps le monde a changé

Alors comment se tenir informé ...et à quelles sources faire confiance ?

Les médias , les lobbies et les divers groupes d'intérêts portent une immense responsabilité

La solution ?

Méditer au calme , Changer de sources d'information , Garder l'esprit critique , Respirer , Changer de temps à autre nos habitudes ?

Inventer d'urgence une nouvelle démocratie à la fois écologique et apprenante

Comment faire pour que nos sociétés, qui se disent démocratiques, prennent en compte les intérêts des générations à venir au lieu de ne s'intéresser qu'à ceux des générations présentes? La démocratie représentative est mal armée pour échapper à ce que Dominique Bourg et Kerry Whiteside appellent "la tyrannie du présent". Ils proposent donc une "bioconstitution" qui imposerait à l'Etat, comme premier devoir constitutionnel, le soin de veiller à ce que les "biens publics mondiaux environnementaux" - ceux qui constituent un bien commun à préserver, comme la qualité de l'air ou le climat - soient sauvegardés, devoir auquel une assemblée élue, de type Sénat, serait chargée de veiller. Pour l'éclairer, une Académie du futur serait créée. Enfin, les organisations non gouvernementales environnementales assureraient à la fois une fonction d'alerte et de proposition. Il y a, bien sûr, une dose d'utopie dans cette construction, mais ce qui compte , c'est moins la pertinence de la construction proposée que l'analyse des raisons pour lesquelles il nous faut impérativement modifier notre "gouvernance", et ceci sans attendre

Les technologies de l’information peuvent aider - à travers les nombreuses solution de e-learning - les citoyens à mettre à jour leurs connaissances et à s'inspirer des débuts de solutions qui émergent ici et là . C'est à la fois le but de cet ouvrage et l'un des nouveaux moyens de redonner du sang neuf aux pratiques démocratiques citoyennes et coopératives.
L'émergence des villes digitales, villes virtuelles, cités intelligentes, collectivités ingénieuses et communautés branchées traduit une tendance on ne peut plus claire sur l'intégration des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans l'organisation des espaces collectifs. Cette tendance montre une nouvelle façon d'envisager la prestation de services aux citoyens, de réguler les liens qu'entretiennent les organismes d'un milieu entre eux et de définir le cadre relationnel entre les organismes et les citoyens d'une communauté.