Rio +20 : Transferts de technologie

Des questions cruciales, comme le financement du développement ou les modalités de transfert de technologies, n’ont pas été évoquées. Le document final a été entériné par les représentants de 194 pays, dont 79 représentés par des chefs d’Etat ou de gouvernement. Peu de dirigeants de pays riches –à l’exception notable du Président français– ont participé à Rio+20.
Extraits de "Positive Rio"

Comment rendre les villes plus respectueuses de l’environnement ? : Le PNUE a lancé l’initiative pour l’utilisation durable des ressources urbaines.
Le rapport du PNUE met en avant plusieurs facteurs favorisant le passage à des villes plus écoresponsables. On retiendra ainsi :
  • la convergence entre conservation de la nature, habitabilité des villes et égalité sociale
  • une gouvernance collective pour promouvoir l’écologie urbaine
  • un urbanisme pertinent
  • des incitations fiscales
  • l’adaptation du transfert de technologies aux contextes locaux
  • et bien entendu, l’innovation
En ce qui concerne les ressources financières et le transfert de technologie destinés aux pays en développement, le texte de la Conférence Rio+20 a été très décevant. Ces deux éléments constituent les « moyens d’exécution » dont ont besoin les pays en développement pour mettre en œuvre les programmes de développement durable et qui occupaient une place primordiale dans Action 21. Le Groupe des 77 et de la Chine a insisté sur l’importance de réaffirmer que les pays en développement ont besoin de ces moyens d’exécution pour répondre à leurs obligations, et sur la nécessité que les pays développés réitèrent leurs engagements, notamment parce que les éléments relatifs à l’économie verte et aux objectifs de développement durable inscrits dans le texte imposent de nouvelles obligations aux pays en développement.

Lors des négociations climatiques, les pays industrialisés ferment les yeux sur le transfert de technologie vers les PVD alors qu'ils s'y sont engagés il y a maintenant 20 ans. Ce transfert est pourtant nécessaire pour permettre aux PVD un développement durable. Il semblerait que la domination des pays industrialisés, tout comme les intérêts financiers des détenteurs de brevets, priment sur les urgences climatiques et le bien-être de l'humanité. 

Ecobase 21
Quand une question est posée il y des débuts de solutions sur Ecobase 21 ...et vos commentaires sur ma page Facebook / Rio + 20


Retour au Petit dictionnaire Rio + 20


http://www.ecodebats.com
Le débat peut continuer en ligne avec Ecodébats : Organisez vos propres débats en ligne sur des questions développement durable en vidéo conférences avec du contenu Ecobase 21 ...de façon à ce que les internautes puissent participer à vos débats avec de vrais arguments

Nos autres projets en cours
Notre News La Terre est distribuée 2 fois / mois depuis un an à environ 160 000 emails avec un taux d'ouverture de 25% ...Nous en créerons deux versions à la rentrée ..Une payante par abonnement sans pub et une gratuite avec de la pub responsable
Créer un Réseau des acteurs du DD en ligne
Animer avec nos partenaires des campagnes en ligne / DD
Conférences débats interactives
Eye Communities  : La communauté expérimentatrice des premiers utilisateurs d’Eye on Earth , outil de cartographie interactive créé par l'Agence Européenne de l'Environnement.
Ecobase 21 ...va être totalement refondu et structuré avec un SCMS . Notre nouveau business plan