Rio +20 : Nature

Alternatives à la mainmise de la finance et des multinationales sur la nature
Combien coûte la Nature et combien rapporte-t-elle ?
Comment rendre les villes plus respectueuses de l’environnement ? : Le PNUE a lancé l’initiative pour l’utilisation durable des ressources urbaines.
Le rapport du PNUE met en avant plusieurs facteurs favorisant le passage à des villes plus écoresponsables. On retiendra ainsi :
  • la convergence entre conservation de la nature, habitabilité des villes et égalité sociale
  • une gouvernance collective pour promouvoir l’écologie urbaine
  • un urbanisme pertinent
  • des incitations fiscales
  • l’adaptation du transfert de technologies aux contextes locaux,
  • et bien entendu, l’innovation
La nature , Patrimoine de l’Humanité, risque de progressivement devenir un bien soumis à la spéculation. Or, les crises économiques et sociales actuelles nous montrent que cette optique n’est ni légitime ni juste ni efficace. Il est temps aujourd’hui de domestiquer l’économie mondiale en déclarant certains biens « communs », donc inappropriables par des acteurs privés.
L’environnementalisme est une stratégie impériale qui quantifie chaque rivière, chaque lac et chaque ressource naturelle afin de les convertir en argent (…) En mesurant en argent l’utilité de la nature, il colonise la nature. L’économie verte transforme toutes les ressources naturelles en bien privé au service de quelques uns.
Rio+20 : Comment multinationales et marchés financiers comptent s’accaparer la nature ou comment les tenants d’un néolibéralisme vert, les grands groupes privés et les marchés financiers cherchent à s’approprier les biens communs : eau, forêts, biodiversité ou cycle du carbone… Une entreprise prométhéenne pour transformer la nature en bulle spéculative.
« Pour le Pnue, assigner à la nature une valeur monétaire, un prix, serait la meilleure façon de la protéger ! », dénonce la Fédération internationale des Amis de la Terre
Rio + 20 : L’économie verte, c’est la marchandisation de la nature. Nous refusons que s’exerce un droit de propriété sur la nature, qui ne peut pas être gérée de manière rationnelle. Les services écosystémiques sont rendus gratuitement. C’est l’une des principales critiques qui peuvent être faites du Rio+2013

Ecobase 21
Quand une question est posée il y des débuts de solutions sur Ecobase 21 ...et vos commentaires sur ma page Facebook / Rio + 20
Entre nature et profit, qui l'emporte                                                                                                                                                                                    
Retour au Petit dictionnaire Rio + 20


http://www.ecodebats.com
Le débat peut continuer en ligne avec Ecodébats : Organisez vos propres débats en ligne sur des questions développement durable en vidéo conférences avec du contenu Ecobase 21 ...de façon à ce que les internautes puissent participer à vos débats avec de vrais arguments

Nos autres projets en cours
Notre News La Terre est distribuée 2 fois / mois depuis un an à environ 160 000 emails avec un taux d'ouverture de 25% ...Nous en créerons deux versions à la rentrée ..Une payante par abonnement sans pub et une gratuite avec de la pub responsable
Créer un Réseau des acteurs du DD en ligne
Animer avec nos partenaires des campagnes en ligne / DD
Conférences débats interactives
Eye Communities  : La communauté expérimentatrice des premiers utilisateurs d’Eye on Earth , outil de cartographie interactive créé par l'Agence Européenne de l'Environnement.
Ecobase 21 ...va être totalement refondu et structuré avec un SCMS . Notre nouveau business plan