Rio +20 : Microfinance

Leaders discuss potential for green microfinance at Rio + 20

Rio + 20
: La Fédération et d’autres membres de Shack/Slum Dwellers International, un réseau d’associations créées par des habitants pauvres des villes dans 33 pays, ont eu la brillante idée d’utiliser la microfinance ou des plans d’épargne pour développer leurs propres programmes d’amélioration du cadre de vie ou acheter des terrains constructibles, qu’ils présentent ensuite aux autorités locales.

Rio + 20 : Dans les coulisses de Rio+20, on croise des délégués, des membres d’association, des personnalités. Aujourd’hui, échange avec celui qu'on surnomme le « banquier des pauvres » : Muhammad Yunus, fondateur du microcrédit.
Economiste et prix Nobel de la Paix en 2006, Muhammad Yunus a fondé la banque Grameen qui a permis à des millions de pauvres d’avoir accès au microcrédit. Aujourd’hui, il tisse des partenariats avec des multinationales pour créer des entreprises « sociales » comme il dit, c’est-à-dire des sociétés qui répondent à un problème social et dont les bénéfices ne sont pas versés aux investisseurs mais réinvestis directement dans l’entreprise.
Terra eco : Pourquoi êtes-vous venu à Rio ?
Muhammad Yunus : Je suis là pour rencontrer toutes les bonnes volontés qui viennent à ce Forum, tant au Sommet officiel qu’au Sommet des peuples. Pour moi, ces rencontres sont capitales car elles me permettent de connaître des expériences innovantes qui fonctionnent dans le monde et que je ne pourrais pas connaître sinon. Je viens pour montrer ce que nous faisons au Yunus Centre et proposer notre concept de « social business ». L’idée est qu’une entreprise récupère son investissement mais ne verse aucun dividende aux actionnaires. Les profits sont réinvestis dans l’entreprise, pour les travailleurs et pour des œuvres positives et utiles à la société, que ce soit l’éducation, l’environnement ou la santé. C’est un concept qui pourrait changer le monde.                                                                                                                       

Ecobase 21
Quand une question est posée il y des débuts de solutions sur Ecobase 21 ...et vos commentaires sur ma page Facebook / Rio + 20
Retour au Petit dictionnaire Rio + 20


http://www.ecodebats.com
Le débat peut continuer en ligne avec Ecodébats : Organisez vos propres débats en ligne sur des questions développement durable en vidéo conférences avec du contenu Ecobase 21 ...de façon à ce que les internautes puissent participer à vos débats avec de vrais arguments

Nos autres projets en cours
Notre News La Terre est distribuée 2 fois / mois depuis un an à environ 160 000 emails avec un taux d'ouverture de 25% ...Nous en créerons deux versions à la rentrée ..Une payante par abonnement sans pub et une gratuite avec de la pub responsable
Créer un Réseau des acteurs du DD en ligne
Animer avec nos partenaires des campagnes en ligne / DD
Conférences débats interactives
Eye Communities  : La communauté expérimentatrice des premiers utilisateurs d’Eye on Earth , outil de cartographie interactive créé par l'Agence Européenne de l'Environnement.
Ecobase 21 ...va être totalement refondu et structuré avec un SCMS . Notre nouveau business plan