Politique  
Réinventer le monde ?
Un journaliste allemand et son caméraman ont gentiment été remerciés par la sécurité du Parlement européen alors qu'ils enquêtaient sur les salaires des députés.  


Créez votre ecoblog maintenant : Remplissez le formulaire                                                                                                                                                                                                   


Jose Mujica, le «président le plus pauvre du monde» : En France comme dans la plupart des pays, le train de vie et le salaire du Président fait l’objet d’interminables débats, une partie des citoyens estimant que les avantages matériels de celui qui est à la tête de l’Etat le rendent complètement déconnecté de leur vie quotidienne.
Mais s’il y a un pays où ce débat n’a pas lieu d’être, c’est bien l’Uruguay, rapporte la BBC, qui est allée rencontrer chez lui le seul président au monde qui vit dans une ferme délabrée et reverse la grande majorité de son salaire à des œuvres caritatives.
Jose Mujica a refusé la luxueuse résidence habituellement réservée aux présidents uruguayens et a choisi de rester sur la ferme de sa femme, au bout d’un chemin de terre près de la capitale Montevideo. Il tire son surnom du fait qu’il reverse 90% de son salaire mensuel de 9.300 euros à des œuvres caritatives en faveur des pauvres ou des petits entrepreneurs. Le salaire qu’il lui reste correspond à peu près au revenu moyen d’environ 600 euros. Et il ne semble manquer de rien:

Rio + 20
les petites phrases
Les "Anciens", une association d'anciens hauts responsables politiques fondée par Nelson Mandela, ont estimé que la déclaration finale "n'était pas la réponse dont on a besoin pour protéger les gens et la planète".
Une gouvernance internationale qui n'est plus adaptée :  Les grands forums internationaux de discussion - La faiblesse des processus démocratiques - La nécessité d’un droit international fort - La nécessité d'une ratification des accords internationaux par les parlements

Economie verte : Le concept d’économie verte commence à être employé lors de l’élaboration des plans de relance économique post-choc 2008, notamment par la Corée du Sud et les Etats Unis.La suite

Rio+20 Comment multinationales et marchés financiers comptent s’accaparer la nature ? : Le discours dominant sur l’économie verte soumet  les choix sociaux, écologiques et politiques aux logiques économiques.Il exprime un renoncement à placer la social et la durabilité au-dessus des logiques économiques de rentabilité. 

"Le principal danger aujourd’hui n’est plus le climato-scepticisme mais la montée en puissance de l’écolo-pessismisme, très net dans les médias alors que Durban nous offre un scénario crédible de sortie de crise", veut positiver Ronan Dantec, sénateur EELV et porte-parole de l’organisation mondiale des villes Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) dans la négociation internationale sur le climat.

Fracture :  « Durban a entériné 4 lignes de fracture. D’abord, celle ouverte à Cancun entre les négociations climatiques et les parlements nationaux qui ne sont plus obligatoirement saisis de la question. Cette déconnection est dramatique car l’on aboutit ainsi à des négociations hors-sol. Ensuite, il existe une rupture entre les pays « pleins » (UE) qui souhaitent aller de l’avant et les pays « vides » (Canada, Australie, Etats-Unis, Russie) qui freinent les négociations. On voit également une fracture entre les objectifs scientifiques et politiques : bientôt l’écart sera tellement important que la pression scientifique s’amenuisera…Enfin, les Etats défendent clairement leur propre intérêt au détriment de l’intérêt général », analyse cet expert habitué des négociations climatiques.

Pierre Radanne, président de l'association 4D





Rio + 20  : Depuis deux siècles, l'humanité a profondément transformé sa planète. Jusqu'à présent elle vivait de ses fruits, tout en craignant ses courroux et les transformations qu'elle générait ne mettaient pas fondamentalement en péril les grands équilibres des écosystèmes.

Mais, nous sommes entrés dans une nouvelle ère : l'anthropocène. Une ère où l'humanité est devenue la force principale de transformation de la planète. C'est-à-dire que les actions humaines : exploitation de ressources énergétiques et naturelles, émissions de polluants et de gaz à effet de serre, agriculture intensive, déforestation , etc. transforment profondément la planète. Au point de remettre en cause son habitabilité. Tous ces bouleversements appellent à une nouvelle gestion de la planète et des rapports entre Etats, entre citoyens et entre l'homme et la Nature. Cela marque évidemment un profond changement de civilisation dans le cadre actuel de globalisation, qui doit s'effectuer dans un cadre de pluralité de cultures.

« La reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droit s égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde. » Déclaration universelle des droit s de l'homme des Nations Unies (1948)





































Texte
Articles :
Scénarios d’avenir : Dans le monde entier, des climatologues , inquiets de la lenteur prise par les négociations internationales, imaginent de nouvelles stratégies pour lutter contre les changements climatiques,etc...
Propositions pour une transition écologique de l’économie
Si l’économie verte est au cœur de l’agenda de Rio + 20, la crise actuelle montre les limites du green business
Climat : six mois pour rebondir
Politique durable
La mort du principe de précaution ?
Patrick Viveret : «La paix et la démocratie sont menacées»
Beau discours    
Deepwater Horizon ...les conséquences
La Commission européenne publie sa nouvelle stratégie sur la RSE 
Politique et écologie: Le désarroi des élites   
Fiches ayant un lien de sens avec cette thématique
Liens web
Vidéos
Acteurs territoriaux
Citations : Activités  - Bêtise - Crédibilité - Négociations internationales     Neutralité  - Nouveaux convertis - Observatoire - Obstacles - Ordre - Rupture - Semblables  - Tout - Traditions - TransparenceVoir en vert   
Formations
Indicateurs
PDFs
Petits Gestes / Bonnes pratiques 
Journaux en ligne sur cette thématique
Debat 2007
Euractiv
Horizons politiques     



Actualités
Ouvrages en ligne sur ce thème




Politique                         



La métamorphose en cours de notre civilisation, profondément déstabilisatrice en ce qu’elle nécessite d’effacer les représentations antérieures, devra être corrélée avec un approfondissement de la démocratie. Seule une avancée démocratique permettra d’accompagner et d’ancrer durablement les changements économiques, technologiques (en interrogeant nos modes d’organisations, sans pour autant tomber dans l’illusion technologique), en termes de mentalités et de modes de vie. Ceci se traduit par une exigence de formation afin de partager cette nouvelle vision du monde, de modifier les comportements et surtout de gagner en capacité d’intervention dans la préparation des décisions. Ce renouveau de la place du processus démocratique dans la politique doit s’opérer à quatre niveaux : celui du citoyen, celui de la démocratie de proximité, au plan national et au plan supranational.

Bâtir des politiques publiques fondées sur des processus transparents et démocratiques, via une participation accentuée des acteurs économiques, des structures de la société civile et des citoyens lors des phases d’élaboration, de décision, de mise en oeuvre et d’évaluation.

Mettre en place des politiques et pratiques de démocratie participative à travers la création d’espaces de dialogue public et de débats sur les visions d’avenir, les choix scientifiques et techniques, etc. 

Renforcer les modes de gouvernance à l’échelle régionale grâce au soutien aux liens économiques, sociaux et culturels ainsi que la construction de nouvelles formes de citoyenneté.






Participez aux hub viadeo sur ces thèmes                                                                                                 

Attention : Pour illustrer ou commenter certains textes et documents ...nous proposons des fenêtres "Pop Up".....Vous devez donc configurer votre navigateur ....qui en bloque l'ouverture ....de façon à en profiter ...

Si vous utilisez
Firefox  : Recherchez dans les préférences de Firefox, vous verrez une option "autoriser les pop-up pour ce site"
Internet Explorer : Pour désactiver le bloqueur de fenêtres publicitaires intempestives cliquez sur le bouton Outils, puis sur Bloqueur de fenêtre publicitaire intempestive. Pour désactiver le bloqueur de fenêtres publicitaires intempestives, cliquez sur Désactiver le bloqueur de fenêtres publicitaires intempestives.