L'hsitoire écologique de ces 40 dernières années ...qui aboutit aux grandes questions de l'altermondialisation ...prouve plusieurs choses et pose quelques questions

Notre civilisation industrielle comme bon nombre de civilsations avant elle ..aimerait bien la réécrire tout à sa gloire et effacer quelques faits qui ne sont pas à son honneur ...Les "collabos passifs" : politiques , syndicats , juristes , économistes etc....ont trop longtemps refusé cette vision nouvelle d'un équilibre entre l'homme et la nature , entre Nord et Sud , entre ville et campagne , entre nature et innovations respectueuses de l'environnement , entre hommes et hommes ....avec les meilleurs prétextes du monde : Raison d'état , pragmatisme économique à court terme , priorité à l'outil de production , infinitude supposée de la nature à absorber nos pollutions et notre bêtise , machisme et matérialisme opposés à féminisme et spiritualité ...etc...

Il en résulte des déséquilibres et des traumatismes collectifs profonds ...

La mode actuelle du développement durable et du green business ...voudrait oublier à quel point elle est redevables aux pionniers ...Ceux ci et celles ci seraient doublement sacrifié(e)s si les "sauveurs de la planète autoproclamés" oubliaient de partager leurs nouveaux pouvoirs économique et politique avec la société civile qui par son idéalisme généreux a permis que le virage ...soit maintenant possible ..

Aucune génération , aucun leader ...ne peut faire abstraction de ceux et celles qui lui ont permis de rendre possible son rêve ..sans passer pour une anecdote de cette histoire qu'il aimerait peut être n'avoir débuté qu'en même temps que sa propre aventure !

Michel Giran