Page 12 - Lesmotsduclimat
P. 12

Agriculture

                                                  Le   changement   climatique   pose   à   toutes   les   agricultures   du
                                                  monde des questions difficiles et leur demande de s’adapter, de
                                                  se   diversifier,   et   de   contribuer   à   la   réduction   mondiale   des
                                                  émissions de  gaz à effet de serre    : la part de l’agriculture au
                                                  niveau mondial est en effet d’environ 28% (déforestation induite
                                                  comprise), et au niveau français de 19%.

                                                  Cependant les processus intensifs de production font peser des
                                                  risques   parfois   trop   forts   sur   les   milieux,   menaçant   aussi   la
                                                  durabilité de l’agriculture elle-même.

            Au delà des importantes évolutions des pratiques agricoles mises en oeuvre depuis une dizaine d’années, un
            mouvement de transformation en profondeur s’impose pour l’ensemble de l’agriculture en revisitant les bases
            de   l’agriculture   conventionnelle,   pour   concilier   les   impératifs   de   production   quantitative,   d’efficacité
            économique, de robustesse au changement climatique et de réalisme écologique : il s’agit de produire
            suffisamment, en utilisant les fonctionnements du sol et des systèmes vivants et, leur garantissant ainsi une
            pérennité, de sécuriser simultanément les productions et les écosystèmes.

            L’agriculture industrielle s’est montré inefficace dans l’éradication durable de la faim et a conduit a un quasi-
            effondrement des écosystèmes et des communautés agricoles traditionnelles.

            Tributaire des aléas météorologiques, l'agriculture est très exposée au changement climatique même elle
            contribue aussi aux émissions de gaz à effet de serre. Elle peut cependant apporter certaines solutions au
            problème. Les deux principaux gaz émis par l’agriculture sont le méthane (CH4) et le protoxyde d’azote
            (N20).

            Le méthane qui a un pouvoir de réchauffement 21 fois supérieur au CO2, provient essentiellement de la
            digestion des bovins et des ovins, mais aussi de la décomposition des déchets organiques (déjection des
            animaux, résidus de culture…) et de la culture du riz. Le protoxyde d’azote, qui est un gaz à effet de serre
            presque 300 fois plus puissant que le CO2, provient de l’utilisation des engrais dans l’agriculture et des
            déchets agricoles.

            Le changement climatique a un impact plus "négatif" que positif sur la production alimentaire, notamment
            pour le blé et maïs.
            Certaines régions du nord de l'Europe pourraient certes tirer quelques bénéfices du changement climatique
            mais les effets seront dans l'ensemble négatifs, en particulier dans les zones déjà confrontées à des
            changements, environnementaux ou autres. C'est dans les régions du sud et du sud-est que l'agriculture
            sera la plus touchée.
            L'accord de Paris reconnaît la "priorité fondamentale consistant à protéger la sécurité alimentaire et à venir à
            bout de la faim, et la vulnérabilité particulière des systèmes de production alimentaire aux effets néfastes des
            changements climatiques", mais les modes de production agricole et de consommation alimentaire ne sont
            pas questionnés, alors qu’ils sont déterminants pour l’atténuation du réchauffement climatique et l’adaptation.

            Cette   approche   risque   de   conforter   le   développement   des   fausses   solutions   de   séquestration   ou   de
            compensation du carbone sans se poser la question de l’agriculture paysanne, de l’agroécologie et de la
            préservation et restauration des sols : le mot "agriculture" est absent du texte.


                             http://www.agencebio.org
                             http://www.agriculturebio.org
                             http://www.biochar-international.org
                             http://www.bioconsomacteurs.org
               Sites web     http://www.conversionbio.org
                             http://www.fargreenvn.com
                             http://www.fnab.org
                             http://www.gartencoop.org
                             http://www.intelligenceverte.org
   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17