Capitalisme                                                                                                                                                                                               



Rio + 20
les petites phrases
Capitalisme: Capitalisme vert ou objection de croissance ?                                                                                                                                                        
Capitalisme et économie de marché : La puissance des Etats se mesure à la capacité de production, de consommation, d’accès aux ressources et de conquête de marchés mondiaux de leurs acteurs économiques : dès lors, la dimension économique prend le pas sur tous les autres enjeux, sociaux comme environnementaux. Chaque négociation, quelle que soit sa nature, est dominée par les considérations économiques et commerciales. Preuve en est la place majeure qu’occupe l’OMC, et le fait que les seules mesures véritablement contraignantes qui existent au plan mondial, dont elle seule dispose, soient de nature économique.


Sortons du moule ..sortons du capitalisme...vers une
économie de la contribution !


Abonnez vous à notre News La Terre

* Prénom:
* Nom:
* Adresse Email:

Vérifier vos abonnés
 
* Entrez le code indiqué:
 







Politique et écologie : Le désarroi des élites
Fiches ayant un lien de sens avec cette thématique
Liens web                                                                                                                               
Petits gestes et bonnes pratiques
Vidéos
Détruire pour consommer toujours plus ... quitte à dégrader volontairement les produits pour produire plus. L'obsolescence programmée est étudiée par nos chers ingénieurs des temps modernes. La nature finie du monde ne comblera jamais la cupidité infinie des capitalistes. La croissance à tout prix, comment y parvenir :
  • Créer un besoin, un manque, une attirance (publicité)
  • Le crédit, permettre aux pauvres de consommer pour devenir encore plus esclave du système
  • Obsolescence programmée pour remplacer un produit mort par programmation anticipée
  • Gaspillage volontaire et étudié où l'on croit à une pseudo recyclage dans les pays en voie de développement.

Forum Economie et Spiritualité : des réponses spirituelles aux crises que nous traversons.  

Pourquoi faut-il que les Etats payent 600 fois plus que les banques ?


        








Citations   
Neutralité    
Profits réels, responsabilité artificielle                    
Actualités                                                                           
Ouvrages en ligne sur ce thème



Lorsque l’on parle économie, on parle compétition. Il nous faut parler partage et coopération.
Le concept même d’économie doit reprendre sa place et non plus prendre toute la place.
Il nous faut imaginer des préalables à l’économie. Non pas une économie verte qui fait perdurer la fuite en avant mais bien des préalables à l’économie qui ne rende cette dernière possible que si ces préalables sont remplis et validés par une agence mondiale de l’environnement par exemple.
L’interpellation doit être philosophique. Les peuples doivent être au cœur des préoccupations des politiques. Nous devons prendre ensemble des décisions et nous faire confiance.
La Confiance est le cœur de notre avenir. Pas la confiance des marchés mais la confiance des peuples.
N’en déplaise à notre président français, nous ne sommes plus au temps des Borgia et les peuples ne peuvent plus être manipulés comme dans le passé.
L’eau est source de toute vie. Qui en prive son prochain est un criminel. Nous sommes tous des criminels de laisser mourir chaque jour plus de 30000 personnes du non accès à l’eau. Avec l’omniprésence de l’économie dans notre environnement qui est passé de la maitrise à l’emprise, ce n’est pas le discours de l’économie verte qu’il faut démonter mais la place de l’économie financiarisée elle même pour qu’enfin aucun prétexte fallacieux ne puisse nous permettre de renier notre Humanité.
Concernant l’eau, l’hérésie économique nous cache l’essentiel : nous sommes devenus des marchands d’eau. Jean de La Bruyère disait en son temps (17ème siècle) : « le monde est fou, un jour il faudra payer pour l’eau que l’on boit !
Le changement de paradigme est donc assez simple à trouver pour peu que l’on soit humaniste, pragmatique et non cupide : l’eau est le cœur de nos sociétés, l’eau est au cœur de toutes les pratiques économiques et nous devons la respecter pour ce qu’elle est. Elle doit être protégée et son utilisation doit être le point d’encrage de notre capacité à vivre ensemble. Le cœur de la démocratie , le cœur d’organisation sociale, le cœur de l’ambition de partage.
Les échéances sont avec nous : en mars prochain, un Forum mondial de l’eau à Marseille qui va nous permettre avec le FAME d’élever une voix humaniste pour sortir de la toute puissance des ingénieurs et des financiers de l’eau : place aux philosophes pragmatiques de l’eau. Les expériences de Paris avec son retour en régie, du référendum Italien, de la guerre de l’eau à Cochabamba, de la résolution des nations unis en juillet 2010 montrent la voie.
Une réussite à Marseille pourra amener vers Rio + 20 des positions fortes pour remettre l’eau au cœur des priorités.
Restera ensuite avec la renégociation des Objectifs du Millénaire pour le Développement en 2015, l’espoir de sortir l’eau de l’ombre pour en faire le préalable à la vie, le préalable à toute économie, le premier pas d’une Humanité enfin partagée par tous.
Beaucoup de travail pour un changement de monde de notre propre volonté plutôt que sous la contrainte de l'échec du capitalisme !
Emmanuel Poilane, Directeur de France Libertés   
Attention : Pour illustrer ou commenter certains textes et documents ..nous proposons des fenêtres "Pop Up".....Vous devez donc configurer votre navigateur ....qui en bloque l'ouverture ....de façon à en profiter ...

Si vous utilisez
Firefox  : Recherchez dans les préférences de Firefox, vous verrez une option "autoriser les pop-up pour ce site"
Internet Explorer : Pour désactiver le bloqueur de fenêtres publicitaires intempestives cliquez sur le bouton Outils, puis sur Bloqueur de fenêtre publicitaire intempestive. Pour désactiver le bloqueur de fenêtres publicitaires intempestives, cliquez sur Désactiver le bloqueur de fenêtres publicitaires intempestives.